Faux sites administratifs, attention aux arnaques !

De nombreux sites proposent, moyennant rémunération, de faciliter l’accomplissement de certaines démarches administratives courantes (demandes de permis de conduire, de carte grise, d’extrait d’acte de naissance, extrait de casier judiciaire, vignette Crit’Air, par exemple) ou encore de vous renseigner sur la mise en œuvre de réglementations spécifiques (traitement automatisé de fichiers de données à caractère personnel, accessibilité des établissement recevant du public, par exemple).Or ces démarches sont pour la plupart  gratuites 

Comment reconnaître les « faux sites administratifs » ?

 

DGCCRF  12/012022

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

  1. DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE
    DGPNL’OCLCTIC de la DCPJ
    Brigade d’Enquêtes sur les Fraudes aux Technologies de l’Information
    À votre attention,
    Je soussigné, Madame Valérie Maldonado, Commissaire divisionnaire, chef de l’OCLCTIC
    (office central de lutte contre la criminalité) « Nous vous adressons cette convocation par voie
    électronique aprèsune saisie informatique de la cyber-infiltration pour vous informer que vous
    faites l’objet de plusieurs poursuites judiciaires en vigueur.
     PÉDOPORNOGRAPHIQUE
     SITE PORNOGRAPHIE
     CYBER-PORNOGRAPHIE
    Pour votre information, la loi 390-1 du code de procédure pénale de mars 2007 aggrave les peines lorsque
    les propositions, les agressions sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à Internet.
    Vous avez commis l’infraction après avoir été ciblé sur internet (site d’annonce), visualisation de vidéo à
    caractère pédopornographie, des photos/vidéos dénudées des mineurs ont été enregistrées par notre
    cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.
    Vous êtes prié de vous faire entendre par E-mail : Brigade.mineur012@gmail.com En
    nous écrivant vos justifications pour qu’elles soient mises en examen et vérifiées
    afind’évaluerles sanctions, cela dans un délai strict de 72 heures.
    Passé ce délai, et nous nous verrons dans l’obligation de transmettre notre rapport à Madame
    Laure BECCUAU, procureure de la République de Paris pour établir un mandat d’arrêt à votre
    encontre et nous procéderons à votre arrestation immédiate par la gendarmerie de votre
    localité et vous serez fiché au registre national des délinquants sexuels.
    Dans ce cas, vos coordonnées ainsi que votre portrait photographique et votre dossier seront
    également transmis aux associations de lutte contre la pédophilie et aux médias pour
    publication de personne fichéau RNDS.
    Recevez cette convocation pour servir et valoir ce que de droit.
    Cordialement,
    Madame Valérie Maldonado Commissaire divisionnaire,
    Chef de l’OCLCTIC office central de lutte contre la
    Crimina
    ceci est le genre de message que je recois depuis plus d’un an malgres mes intervention aupres de mon commissariat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.